Menu
Free Pack
Contact

Utiliser l’HPLC au quotidien : Vincent, Naïma et Marianne vous parlent de leur métier

par Rachel Navet, le 21/08/20 14:00

Utiliser l'HPLC au quotidien

Dans notre précédent article, nous vous avons donné un aperçu des applications possibles de l’HPLC et présenté le principe général de la technique. Partageons à présent l’expérience de Vincent, Naïma et Marianne. Tous 3 travaillent au Laboratoire d’analyse des médicaments (LAM) du département de pharmacie de l’ULiège.

Qui sont-ils ? Quel est leur parcours professionnel ?

Vincent, Analyste de laboratoire depuis plus de 26 ans.

Capture d’écran 2020-08-19 à 14.49.36Domaines d’activités principaux :

  • Réalisation des analyses de routine dans un environnement GPM.
  • Qualification des équipements et gestion des commandes.
  • Préparation et encadrement des travaux pratiques des étudiants en pharmacie et en sciences biomédicale.
  • Encadrement de stagiaires du centre de formation FOREM Biotechnologie implanté au sein du GIGA, et du centre de compétence Polygone de l’eau de Verviers.


Naïma,
analyste de laboratoire depuis plusieurs années.

A intégré le LAM après un stage professionnel effectué au terme de la formation en techniques séparatives organisée par le centre FOREM Biotechnologie.

Capture d’écran 2020-08-19 à 14.50.46Domaines d’activités principaux :

  • Analyses de routines pour les clients
  • Qualification des équipements et gestion du laboratoire dans le respect du système qualité GMP
  • Réalisation de tests de faisabilité et de validation des méthodes d’analyse.

 


Marianne
, Directeur du LAM. Docteur en sciences pharmaceutique et post-Docs internationaux (spécialisation en analyse pharmaceutique)

Capture d’écran 2020-08-19 à 14.53.03Ses activités se déclinent en trois axes :

  • L’enseignement.
  • La recherche.
  • Les services à la communauté (dont les prestations de services pour entreprises).



Les compétences qu’elle a acquises au fil des années sont utiles au quotidien dans le contexte des différents cours qu’elle dispense, mais aussi pour répondre à des questions scientifiques pointues dans le cadre des recherches du service. La maitrise des techniques analytiques est également un élément clé dans le contexte des services que le laboratoire offre aux entreprises privées (principalement secteurs pharmaceutiques et bio Tech) et publiques (principalement l’agence fédérale des médicaments et des produits de santé)

Quel est l’intérêt de l’HPLC dans votre domaine, à quoi utilisez-vous l’HPLC ?

Au quotidien, Naïma et Vincent utilisent cette technique pour : le dosage de molécules, la recherche d’impuretés dans une matière première comme dans un produit fini, la réalisation de monographies afin d’en déterminer la conformité … mais encore aussi pour la mise au point de méthodes, la qualification des équipements, les analyses de routine, des activités de formation…

intérêt de l'hplc en biomédicale

« L’HPLC est la technique analytique de loin la plus utilisée au quotidien par les analystes et les chercheurs du laboratoire. C’est la technique que nous enseignons en premier aux étudiants en pharmacie, en sciences biomédicales et à nos stagiaires car c’est aussi la technique analytique la plus utilisée dans de nombreux secteurs, qu’ils soient publics ou privés. La probabilité que ces apprenants soient confrontés à cette technique pendant leur vie professionnelle est donc élevée. Lorsque nous réalisons des analyses pour des entreprises pharmaceutiques et des bio Tech, nous utilisons très régulièrement la HPLC pour faire le contrôle de qualité des molécules et des médicaments qu’ils ont produits (par exemple vérification de l’identité du produit, de sa teneur et de sa pureté). En recherche, nous utilisons quotidiennement la HPLC pour identifier et doser des médicaments dans des diverses formulations et des biomarqueurs dans les fluides biologiques de patients souffrant de pathologies cancéreuses et rhumatologiques, par exemple. » (Marianne)


En dehors de votre secteur d’activité, quels sont les autres domaines d’application et/ou d’utilisation de l’HPLC ?

« L’utilisation de la HPLC ne se cantonne pas à l’industrie pharmaceutique. De très nombreux autres secteurs comme l’agro-alimentaire, l’environnement, la toxicologie industrielle et médico-légale, la chimie, la biologie ou tout autre domaine qui nécessite d’avoir une information sur l’identité et la quantité de certains composés dans un échantillon. C’est donc une technique qui couvre un très large champ d’applications. » (Marianne)

C’est ce que nous confirment également Vincent et Naïma :

« … l’HPLC est également largement utilisée en agro-alimentaire pour le dosage d’impuretés dans les aliments, dans le contrôle de produits contrefaits, mais aussi dans le domaine de l’environnement, par exemple pour doser les pesticides dans le sol ; l’eau… » (Naïma)

« L’HPLC est également très utilisée en agro-alimentaire (analyse des sucres, acides aminés et vitamines dans les matrices alimentaires, contrôle des pesticides dans les fruits et légumes,…) et en environnement (dosage des contaminants dans les eaux usées ;…) » (Vincent)

En quoi il est vraiment important de se former à l’HPLC (aux principes fondamentaux) ? 

se former à l'HPLC

L’HPLC est comme nous venons de le voir, appliquée très largement dans différents secteurs, pour des objectifs très différents, en tenant compte de la nature et de la complexité des échantillons à analyser. Pour pouvoir exploiter en pratique tout le potentiel de cette technique de manière optimale, il est primordial que les utilisateurs en maitrise les principes fondamentaux et en comprennent tous les aspects.

« En effet, chaque analyse doit être développée en fonction de l’échantillon à analyser. Il faut donc « personnaliser » chaque méthode. Cela n’est possible que si les connaissances de base sont acquises. » (Marianne)


Quel est pour vous l’intérêt de dispositifs de formation à distance, y compris ceux incluant la simulation ? 

Comme le souligne Marianne et ses collègues, les dispositifs de formation à distance constituent une des approches de « l’arsenal pédagogique » à disposition des formateurs. Ils permettent aux apprenants d’aller à leur rythme et d’adapter leur vitesse d’apprentissage à leur niveau de connaissance de base et à leur personnalité. Ceci a été et est d’une grande importance dans le contexte de la crise sanitaire que nous vivons.

« Ils nous ont ainsi permis de continuer la formation de nos étudiants et de nos stagiaires qui étaient confinés chez eux » (Vincent)

Ces dispositifs constituent un excellent complément (formations hybrides) aux approches plus classiques de cours en présentiel, qui restent néanmoins utiles car ils permettent une interaction plus proche avec l’apprenant lors d’une mise en situation pratiques également indispensable pour acquérir la maîtrise de l’outil en condition réelle.

Concernant la simulation (sur PC, réalité virtuelle ou réalité augmentée), un consensus ressort pour en marquer l’intérêt et importance concernant la préparation de l’apprenant vers une autonomisation sur le terrain :

« Les modules de simulation permettent notamment de comprendre plus facilement la technique et d’être autonome plus rapidement lors du passage sur les machines.  Cette nouvelle approche d’encadrement par le virtuel permet également de se remettre en question face à nos gestes et habitudes » (Vincent)

« … La simulation, permet d’être en contact avec les machines, de mieux comprendre leur utilisation et d’acquérir plus vite une autonomie lors du passage au labo » (Naïma)

« … Ces approches permettent sans aucun doute d’ancrer les connaissances et d’apporter du concret à des notions fondamentales qui peuvent parfois paraître assez abstraites pour les apprenants » (Marianne)

« Vous avez-dit HPLC ? »  Un parcours de formation pas à pas à votre disposition pour une première prise en main de l’HPLC.

Au travers de ces témoignages, il est évident que l’HPLC est une technique séparative largement utilisée dans différents secteurs d’activité. Pour l’utiliser de manière optimale, une maitrise des principes fondamentaux est essentielle à acquérir.

Le LAM, accompagné par Jobs@skills, ont développé un parcours de formation de base en HPLC pour une première prise en main de celle-ci. Ce parcours a été construit pour amener l’apprenant vers une première autonomie en situation réelle de manière progressive et multimodale.

Il permet en effet à l’apprenant une acquisition progressive des compétences de base pratiques en « autonomie » permettant le développement de méthode et la résolution de problèmes grâce à une approche liant la formation distancielle en ligne (SPOC full on line et module de simulation pratique) à de la mise en situation pratique réelle en laboratoire.

La formation est organisée sur 6 semaines (du 19 octobre au 17 novembre 2020- temps de travail apprenant estimé : environ 14 h (dont 8h de pratique en laboratoire)

L’ouverture du parcours de formation se fera la semaine du 19 octobre avec mise à disposition de l’apprenant du SPOC et de module(s) de simulation PC exécutable. Concernant la partie pratique en laboratoire elle sera organisée en 1 jour par groupe de 6 apprenants (10 et 17 novembre 2020).

Nouveau call-to-action

Balises:Santé et biotechnologies