Menu
Free Pack
Contact

Le tourisme durable, tourisme pour l’avenir

par Rachel Navet, le 17/07/20 11:53

Tourisme durable

Le terme « tourisme » fait partie du langage courant utilisé par tous. Chacun de nous a déjà « fait du tourisme », mais si on devait en donner une définition exacte, cela deviendrait un peu plus compliqué. En effet, intuitivement nous associons le tourisme à une activité de loisir, de repos ou d’évasion à la découverte de nouveaux lieux. Mais le tourisme revêt également des dimensions économiques, environnementale et sociétale auxquelles en tant qu’individu nous ne pensons parfois pas.

Au niveau de l’économie mondiale, le secteur du tourisme représente 10 % du produit intérieur brut (PIB) mondial et emploie plus de 300 millions de personnes. ll se place ainsi en 3ème position, après les secteurs de la chimie et des carburants et avant les secteurs alimentaires et automobile !

Ce secteur correspond donc à un potentiel important de croissance économique (notamment en termes d’emploi) pour tous les pays.

Au cours de l’histoire humaine, le tourisme s’est développé de plus en plus, vers de nouvelles destinations à travers le monde, de plus en plus accessibles à un grand nombre de personnes. C’est ce qui est communément appelé « tourisme de masse ».

Cependant, au sein de notre société actuelle, les questions d’environnement et de développement durable sont de plus en plus présentes. En effet, le réchauffement climatique et l’impact que celui-ci peut avoir sur l’ensemble de la planète est au cœur de l’actualité (urgence climatique). En plus de ces aspects environnementaux et de l’impact sur la biodiversité, les notions de commerce équitable et local, ainsi que d’emplois durables et respectueux des populations locales apparaissent de plus en plus au sein de la population comme des questions, si pas essentielles, en tout cas à se poser. Ces préoccupations sont au cœur de la dimension du développement durable.

Tout ce contexte devrait nous amener à nous questionner sur le présent et sur l’avenir du tourisme, tant au niveau de la société qu’au niveau individuel, sur des questions telles que : comment peut-on maintenir et développer un tourisme qui soit tourné vers l’ensemble de ces préoccupations ? Comment le tourisme pourrait-il être durabilisé ? Quel est, peut être le rôle des différents acteurs du tourisme dans cette « durabilisation » ?

Mais au fait qu’est-ce que le tourisme durable ?

Enjeux du développement d'un tourisme durable

La première question à se poser est de savoir et comprendre ce que signifie vraiment le terme « durable ». Le développement durable, dans sa définition communément admise, implique la prise en considération de 3 piliers :

  • La dimension environnementale : économiser et préserver les ressources naturelles, protéger la biodiversité, limiter au maximum les émissions de CO2 dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, gérer de manière responsable et raisonnée les déchets…
  • La dimension sociale : contribuer à la lutte contre les exclusions sociales et les discriminations, valoriser les territoires et les populations en contribuant à leur bien-être, œuvrer à la solidarité.
  • La dimension économique : trouver les moyens de contribuer à la viabilité des actions et des projets dans le respect de l’approche développée et de l’éthique à faire respecter.

Déjà en 1987, le rapport Brundtland (« notre avenir à tous ») avait défini le développement durable comme « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs."

Encore aujourd’hui, et plus que jamais, ce rapport est considéré au niveau mondial comme un texte fondateur (reprenant diverses notions, textes de loi et mesures) pour guider notre génération et les générations futures vers une préservation du monde dans lequel nous vivons !

Se ralliant à cette définition et approche, l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) définit le tourisme durable comme “un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil”. Il vise l'équilibre entre les trois piliers du développement durable dans la production et réalisation d'activités touristiques.

Quels en sont les enjeux  du développement d’un tourisme (plus) durable?

Comme nous venons de l’aborder, les enjeux du tourisme durable sont étroitement liés au développement durable, tout en gardant à l’esprit la notion de viabilité (rentabilité) financière de l’activité. Ceux-ci sont également directement connectés aux aspects de développement territoriaux. En effet, certains territoires en besoin de développement économique misent sur le tourisme afin de générer une activité économique tout en contribuant à maintenir le patrimoine spécifique au territoire.

Pour répondre à ces défis, il est important de soutenir la capacité du secteur à innover et donc soutenir le développement de connaissances et compétences pour lui permettre d’y arriver.

Qui est concerné ? 

Qu'est-ce que le tourisme durable

Vous et moi sommes (devrions être) concernés en tant qu’individu faisant partie d’une planète, un monde et un écosystème, que nous devrions tous œuvrer à préserver pour les générations futures, et non pas seulement en profiter dans une vision égoïste du « pour moi, ici et maintenant » !

Toute personne ou organisation qui est active dans une activité touristique est également concernée. Quelle que soit l’ampleur de cette activité, les moyens disponibles ou qui pourraient être mobilisés pour y parvenir, tous devraient pouvoir avoir les moyens de s’investir dans la démarche de la durabilisation du tourisme

Et concrètement direz-vous ?

Au niveau de chaque acteur du système touristique (depuis le touriste lambda jusqu’à l’exploitant touristique), il est possible d’agir. Déjà par la conscientisation face à cette question, ensuite par rapport à notre attitude et nos choix (moyens de transport, destination en s’informant sur ce qui est mis en place pour les aspects environnementaux, sociaux et économiques pour par exemple octroyer des emplois et salaires décents aux populations locales…).

Pour les exploitants d’activités touristiques, commencer étape par étape, en analysant leur contexte de travail pour trouver des solutions qui participent au développement durable tout en assurant la viabilité de leur activité (rationalisation énergétique, exploitation des ressources locales tant humaines avec salaire décent pour les employés que des ressources alimentaires via les circuits courts, ou de la biodiversité en s’engageant dans des programmes de préservation financés par des pouvoirs publics ou locaux par exemple…).

Tout ne doit pas être fait en une fois, ni une fois pour toute. Comme on dit « Rome ne s’est pas faite en 1 jour », cela en va de même pour le tourisme durable ! C’est en effet une construction progressive et raisonnée qui amènera des solutions…durables.

Ce secteur et ou cette thématique spécifique vous intéresse ? N’hésitez pas à vous tenir informé !

Nouveau call-to-action

Balises:Tourisme durable