La formation hybride : un dispositif qui renforce la formation en présentiel

formation-hybride

Pour rendre crédible une politique de développement des compétences et proposer des solutions à la fois techniques et pédagogiques qui valent le coup, il est essentiel pour le responsable d’un projet de formation de s’appuyer sur une approche de terrain qui répond aux attentes du public visé. 


La formation hybride : c’est quoi exactement ?

L'apprentissage hybride, aussi nommé « blended learning » en anglais, est une formule pédagogique née de la combinaison de formation en ligne et de formation en présentiel.

Ce type de cours mixte est conçu de manière à remplacer certaines heures de classe par des activités en ligne tout aussi importantes. Cela signifie que les parties en classe et en ligne sont complémentaires et ont été combinées dans un parcours de formation suivi, de manière à répondre aux besoins des apprenants et aux objectifs du cours. 

Mais attention, la transformation d’un cours existant vers un modèle hybride ne signifie pas seulement mettre des ressources existantes en ligne ou diffuser intégralement l’enregistrement d’un cours. Il convient d’en repenser tout le cours et les ressources pédagogiques, en fonction des objectifs visés et des besoins des participants. Pour ce faire, il est nécessaire :

  • D’identifier les parties du cours à mettre en ligne ;
  • D’analyser les besoins et les demandes ;
  • De comprendre en profondeur le contexte dans lequel le dispositif sera utilisé ;
  • De mettre au point un dispositif original qui prend en compte les résultats des deux étapes précédentes.

 

Les avantages de ce type de formation 

avantages-blended-learning

Une expérience globale très positive et une attitude favorable de la part des étudiants vis-à-vis de l’enseignement et de l’apprentissage, une amélioration des résultats d’apprentissage et de la qualité des interactions entre les apprenants et les professeurs, une base pédagogique plus solide et soutenue, un environnement plus stimulant et dynamique, une amélioration des résultats, un apprentissage au rythme de l’apprenant, etc. font l'objet de certains des nombreux avantages qu'offre la formation hybride.

 

Développer une formation hybride : les premiers pas à effectuer

Trois phases-clés sont nécessaires à la conception d’une formation hybride pour se prémunir d'un certain nombre de pièges :

  • L’anticipation grâce à l’élaboration d’un cahier des charges précis détaillant le public-cible, ces besoins, les objectifs de la formation, etc.;
  • La conception (qu’elle soit structurelle, graphique, etc.) qui doit privilégier au maximum la facilité d’utilisation pour l’apprenant;
  • L’accompagnement de l’apprenant dans son parcours de formation. Sur base des ressources et/ou du formateur mis à disposition, il doit être pensé pour que le flux d’apprentissage soit constant entre les moments en présence et à distance. Pour ce faire, des espaces d’échanges virtuels sont souvent créés pour favoriser la production de ressources et leur diffusion auprès des apprenants.

 

Cette nouvelle structure de cours qui vient s’ajuster à l’environnement d’apprentissage, aux contenus du cours, aux préférences du formateur et aux besoins des étudiants rompt avec le modèle de formation classique. Ainsi, l’apprentissage devient plus efficace et permet une meilleure prise d’autonomie des apprenants et une transférabilité des acquis.

 

Nouveau call-to-action